Accessibilité Destinations Ile du Sud Nouvelle-Zélande

Le lac Tekapo, perle de la Nouvelle-Zélande

Par on 17 janvier 2017

De la même façon que pour le Mont Cook, j’ai eu l’occasion de visiter Tekapo à deux reprises lors de nos road-trips avec Dimitri et Baptiste. Cela aurait été bien bête de notre part de ne pas profiter au maximum des charmes de cette petite bourgade de moins de 400 habitants.

Le lac Tekapo et l’église  « Church of the Good Shepherd »

La « Church of the Good Shepherd » est une église pittoresque, faite de pierre et de chêne, qui a été construite en 1935 au bord du lac. C’est aujourd’hui un endroit privilégié pour célébrer les mariages car cette petite église toute mignonne s’insère gracieusement dans un paysage de carte postale faisant face au lac Tekapo, l’un des plus célèbres de Nouvelle-Zélande.

On pourrait croire à une église bretonne !

On pourrait croire à une église bretonne !

Ce n’est pas un hasard si le lac Tekapo est l’un des plus connus du pays. Ce lac aux eaux d’un très beau bleu turquoise est bordé par un nombre impressionnant de fleurs violettes et roses se courbant au gré du vent. Le mélange de toutes ces couleurs est un vrai régal pour les yeux. Au loin, les montagnes aux sommets enneigés viennent parfaire ce décor. Une fois de plus, j’admire un paysage d’une beauté inouïe. La Nouvelle-Zélande n’en finit pas de m’enchanter. Malheureusement quand nous sommes revenus un mois plus tard, fin Décembre, les couleurs éclatantes des fleurs s’étaient estompées pour laisser place à des tons pastels. Parmi les centaines de fleurs que nous avions vu seules quelques dizaines subsistaient.

Une vraie symphonie de couleurs.

Une vraie symphonie de couleurs.

Malheureusement il est très difficile d’apprécier ce beau paysage dans le calme. Et oui c’est la rançon du succès : toute la journée des dizaines de touristes se succèdent et envahissent les lieux, de façon plus ou moins respectueuse. Alors pour profiter de ce tableau en toute quiétude il faut venir tôt le matin ou tard le soir, lorsque les bus touristiques sont rentrés aux hôtels. Vous pouvez également revenir en pleine nuit pour observer le ciel étoilé et le photographier. Le lac Tekapo est en effet un très bon endroit pour photographier les étoiles car il n’y a aucune pollution lumineuse.

 

Le Mont John et son observatoire

Lors de notre première venue à Tekapo avec Dimitri les garçons avaient décidé de partir à l’ascension du Mont John pour pouvoir admirer le panorama sur le lac et les montagnes du haut de ses 1029 mètres. Pour atteindre le sommet à pied il faut compter entre une heure et une heure et demi depuis le point de départ de la « Mt John Summit Circuit Track » qui commence tout près du centre de loisirs Tekapo Springs. Selon les dires de Dimitri et Franck le sentier de cette randonnée monte beaucoup ce qui rend l’ascension impossible en fauteuil roulant malgré que le chemin soit en bon état.

Petite vue sympa pendant l'ascension du Mont John.

Petite vue sympa pendant l’ascension du Mont John.

Qu’à cela ne tienne ! De retour à Tekapo en compagnie de notre ami Baptiste nous décidons de monter tous ensemble par la route. A notre arrivée en bas de la route permettant d’accéder au sommet et à l’observatoire, nous découvrons avec surprise qu’emprunter celle-ci coûte 8 dollars néo-zélandais par véhicule. Nous avons payé et nous n’avons pas regretté un seul moment. La vue panoramique à 360 degrés est magnifique. De là-haut je peux admirer le lac et les montagnes aux sommets encore un peu enneigés. Le bleu turquoise du lac Tekapo parait encore plus intense vu d’ici !

Vue depuis l'observatoire du Mont John.

Vue depuis l’observatoire du Mont John.

Niveau accessibilité c’est parfait. Il y a un emplacement de stationnement réservé pour les personnes handicapées au plus près de l’observatoire et du restaurant qui se trouve au sommet pour éviter la montée qu’il faut affronter lorsque l’on vient du parking principal. Le sol est bétonné pour faciliter l’accès au point de vue et au restaurant et le personnel de celui-ci est très attentionné. A noter toutefois que si l’accès à la terrasse du restaurant ne présente aucune difficulté, il y a un rebord à franchir pour rentrer à l’intérieur.

Une très belle vue accessible facilement en fauteuil roulant.

Une très belle vue accessible facilement en fauteuil roulant.

 

Moment relaxation à Tekapo Springs

Quoi de mieux pour continuer cette belle journée que d’aller se détendre dans des hot pools ? C’est parti, direction le centre de loisirs « Tekapo Springs » ! Ce complexe établit sur les bords du lac propose de nombreuses activités : hot pools, spas, toboggans aquatiques pendant l’été et patinoire pendant l’hiver. Il y a également un espace restauration mais nous nous contenterons des hot pools. Contrairement aux hot pools naturelles de Taupo, ici les piscines sont remplies avec de l’eau de source de montagne froide qui est est ensuite chauffée. L’ambiance est certes moins magique mais cela fait quand même du bien de se détendre dans une eau bien chaude avant de repartir pour de nouvelles aventures. Il y a en tout cinq bassins : un pour les enfants, un à température normale et trois hot pools dont les températures vont de 28 à 39 degrés.

L’accessibilité de l’établissement est bien étudiée. Deux bassins bénéficient de rampes d’accès : celui à température normale et une hot pool. Un fauteuil roulant de prêt est disponible sur demande et le personnel est à l’écoute. Rien à redire concernant les sanitaires puisqu’il y a des douches et des toilettes adaptés. Pour ce qui est du stationnement pas de problème non plus car il y a des places réservées juste en face de l’entrée.

 

 

TAGS
PLUS D'ARTICLES SUR LE SUJET

Laisser un commentaire.

Abonnez-vous !

Pour ne rater aucune de mes aventures, abonnez-vous et recevez une notification pour chaque nouvel article.