Accessibilité Ile du Sud Nouvelle-Zélande

A la découverte de Nugget Point et des Moeraki boulders

Par on 7 mars 2017

Me revoilà toute sèche ! Fini les aventures dans les eaux farceuses de Milford Sound, aujourd’hui je vous amène à la découverte d’une partie de la côte est de l’ile du sud pour admirer les formations rocheuses.  Au programme : cheveux au vent, océan à perte de vue et un bon bol d’air frais !

Nugget Point

Premier arrêt : Nugget Point tout au nord des Catlins, une région à l’extrême sud-est de la Nouvelle-Zélande. Les paysages y sont moins impressionnants que la plupart de ceux de l’ile du sud mais sont quand même très charmants. On y trouve un grand nombre de terres agricoles, des forêts et une très belle côte.

Nugget Point tient son nom des nombreux rochers dispersés au bord de la côte à cet endroit. En effet en anglais « nugget » veut dire pépite. Aucun rapport donc avec les nuggets de la restauration, sur ceux-ci il y a de quoi se casser une dent !

Sacrées pépites !

Sacrées pépites !

Le sentier qui permet d’aller du parking au point de vue est aussi intéressant que la découverte des « nuggets » en elle-même. Pendant 900 mètres ce chemin longe le bord de la falaise et offre de beaux angles de vue sur la côte. Ce chemin est en montée et la pente est très raide donc il faut une personne pour pousser le fauteuil roulant. Par contre il n’y a aucune marche donc aucun soucis à se faire à ce niveau là.

La vue depuis le haut de la première montée.

La vue depuis le haut de la première montée.

En 1870 le phare a été construit car beaucoup de bateaux venaient s’échouer dans cette zone et ce n’est pas étonnant avec tous ces petits îlots de pierre qui doivent être bien difficiles à discerner de nuit ou si la mer est agitée. Le phare ne fait que neuf mètres de hauteur mais heureusement il est bien visible car il trône tout en haut de cette avancée de terre à 76 mètres au dessus du niveau de la mer.

On aperçoit la plateforme du point de vue à droite.

On aperçoit la plateforme du point de vue à droite.

Au bout du chemin on peut admirer la vue depuis une plateforme. On a l’impression d’être au bout du monde, faisant face à l’océan à perte de vue. Ces côtes rocheuses découpées et exposées au vent m’ont un peu rappelé la Bretagne. Si vous avez la chance de pouvoir y venir au lever du soleil, n’hésitez pas à y aller car il parait que c’est magnifique, Nugget Point faisant face à l’est.

Ce qui est sympa aussi c’est qu’à Nugget Point on peut voir des phoques et des lions de mer. Il suffit de regarder en contrebas de la falaise et sur les rochers. Parfois ils ne sont pas faciles à voir, leur fourrure marron se confondant avec la roche, mais en cherchant un peu vous les trouverez. Il y a aussi de nombreux oiseaux marins.

Et les voilà sur un "Nugget" !

Et les voilà sur un « Nugget » !

 

Moeraki Boulders

Autre arrêt impératif sur la côte est de l’ile du sud : les Moeraki Boulders à 30 minutes au sud de Oamaru et une heure au nord de Dunedin. En effet la plage de Moeraki est très surprenante : on y trouve des dizaines de très grandes pierres sphériques pesant chacune plusieurs tonnes ! Les plus grosses font même jusqu’à deux mètres de diamètres !

L'érosion continue de créer des nouvelles boulders.

L’érosion continue de créer des nouvelles boulders.

On dirait d’énormes oeufs dont certains auraient éclos. De quoi faire travailler notre imagination ! Quelle créature pourrait bien sortir de ces oeufs ?

 Et voilà comment naissent les bretonnes !

Et voilà comment naissent les bretonnes !

L’intérieur de ces énormes boules est jaunâtre. On dirait que l’on a essayé de recoller les morceaux avec une sorte de résine mais que cela n’a pas très bien fonctionné. Selon la légende maorie leurs ancêtres auraient voulu voyager jusqu’ici en canoë et se seraient échoués à Shag Point, une dizaine de kilomètres plus loin.  Les boulders seraient les restes des calebasses, des patates douces et des paniers d’anguilles qui se seraient transformés en pierre. En réalité, d’après les scientifiques, ces boulders se seraient formés il y a environ 65 millions d’années. Leur centre serait de la boue fossilisée entourée par des dépôts de calcite, un minéral, et l’érosion leur aurait donné cette forme sphérique.

Cette matière dorée serait donc de la boue vieille de 65 millions d'années...

Cette matière dorée serait donc de la boue vieille de 65 millions d’années…

Visiter les Moeraki Boulders en fauteuil roulant n’est pas facile puisqu’il faut rouler sur le sable. Il n’y a pas d’aménagement. Quand j’y suis allée je me suis garée sur le premier parking en venant du sud. A partir de là il y a environ dix minutes de marche. Les premiers mètres sont compliqués car il faut rouler sur du sable mou. J’ai été obligée d’avancer sur les roues arrières avec Franck pour me pousser. Après c’est un peu plus facile car on peut aller sur le sable humide. Depuis l’autre parking l’accès à la plage semble se faire par des escaliers. Dans tous les cas si vous venez voir les Moeraki Boulders essayer de venir à marée basse car à marée haute la plupart d’entre-eux sont recouverts par l’océan.

TAGS
PLUS D'ARTICLES SUR LE SUJET
2 Comments
  1. Répondre

    Camille // Voyages et Compagnie

    13 mars 2017

    Ohlala, la Nouvelle Zélande. On n’y a passé un mois après notre PVT en Australie, et quel mois ! J’en garde un excellent souvenir, et notamment aux Moreaki Boulders. Tes photos mes rappellent des bons souvenirs. 🙂

    • Répondre

      Aurélie

      16 mars 2017

      Oh oui je sens que ce pays va me rester très longtemps en mémoire ! Ravie de te rappeler des bons souvenirs en tous cas !

Laisser un commentaire.

Abonnez-vous !

Pour ne rater aucune de mes aventures, abonnez-vous et recevez une notification pour chaque nouvel article.

Où suis-je ?

Click to open a larger map