Iles Cook Océanie

Rarotonga, un paradis au milieu du Pacifique

Par on 22 mai 2017

Depuis que nous sommes arrivés en Nouvelle-Zélande nous avons beaucoup entendu parler des iles du Pacifique. Surtout des iles Tonga, Samoa, Fidji et aussi un peu des îles Cook. Malheureusement l’été à Wellington n’a pas été aussi ensoleillé que nous l’aurions souhaité et cela faisait un moment que l’idée de partir dans les iles nous trottait en tête. Alors quand Air New Zealand a fait des promos vers les îles nous n’avons pas hésité ! Si nous n’étions pas allés là-bas maintenant, nous n’y serions sans doute jamais allés. Depuis Wellington ce n’est que 6 heures de vol, escale comprise, alors que depuis la France nous aurions mis au moins 31 heures ! Sans parler du coût ! Alors on met la serviette de plage, le maillot de bain et la petite jupe d’été dans le sac à dos et c’est parti direction les iles Cook !

Sur la plage abandonnée...

Sur la plage abandonnée…

Les iles Cook sont un archipel de 15 iles polynésiennes perdues au milieu de l’océan Pacifique sud et c’est plus précisément sur l’ile de Rarotonga, la plus grande d’entre-elles que nous avons passé une semaine dans un environnement paradisiaque.

Le centre de l’ile est montagneux puisqu’il s’agit d’une ile volcanique. Les reliefs sont vraiment beaux. Le plus haut sommet, le pic Te Manga, culmine à seulement 653 mètres mais il se dégage de ces reliefs une réelle beauté. Une beauté sauvage. La crête des sommets semble déchirer le ciel alors que la forêt apparait si calme et mystérieuse. Ni routes ni habitations ne sont visibles. La végétation est dense. Il n’y a que très peu d’endroits on l’on peut distinguer la roche. Des palmiers dépassent un peu partout.

La vue depuis le sentier de la "Cross island walk", randonnée que Franck a faite.

La vue depuis le sentier de la « Cross island walk », randonnée que Franck a faite.

Sur la côte c’est une tout autre histoire. Même si l’on trouve toujours des palmiers et des cocotiers il n’y a plus de montagnes. Les bords de l’ile sont plats et bordés par le lagon. Un lagon comme on le voit sur les cartes postales, avec des eaux d’un bleu turquoise si transparent que l’on en oublierait presque que l’eau est salée !

La vue est sublime. Avant l’horizon, plus ou moins loin selon la plage, on distingue clairement la limite entre le lagon et l’océan. Pour ceux qui ont vu le film d’animation Vaiana c’est exactement ça : il ne faut pas s’aventurer hors du lagon. De bleu turquoise l’eau devient bleu foncé et, depuis la plage, on voit les énormes vagues s’éclater à la limite du lagon. Lorsque j’ai découvert le lagon j’ai été vraiment surprise que la séparation soit aussi nette.

Un jour nous avons profité de la marée basse à Black Rock pour aller voir de plus prêt la rencontre du lagon et de l’océan. En effet lors de la marée basse à cet endroit l’eau n’est pas très profonde et arrive au maximum à la taille. Finalement nous nous sommes arrêtés quelques mètres avant car il y avait trop de coraux dans l’eau et cela devenait trop compliqué pour moi d’avancer sans risquer la chute. Et puis je n’avais pas vraiment envie d’abimer les coraux non plus.

Le lagon depuis Rarotonga Fruits.

Le lagon depuis Rarotonga Fruits.

Allons plutôt nous équiper de notre masque-tuba, revêtir nos chaussons de plongée et partons à la découverte du monde sous-marin. C’était la première fois que je faisais du snorkelling et j’en ai pris plein les yeux !  Il y a beaucoup de vie autour et dans les coraux. Nous y avons vu des concombres de mer, des oursins et des poissons de toutes les couleurs et de toutes les tailles! Jaune, noir, bleu, blanc, rose, rouge… Malheureusement la caméra n’a pas bien fonctionné sous l’eau alors je ne peux pas vous montrer tous ces beaux poissons tropicaux mais voila un petit aperçu de la vie sous-marine avec cet oursin !

Pendant notre semaine à Rarotonga nous avons fait du snorkelling a trois endroits différents : à Muri Lagon, à Rarotonga Fruits et Black Rock. A Muri et à Black Rock nous avons pu en profiter pleinement. Nous avons très bien vu les poissons et la nage y est facile à part dans une petite zone entre les deux plus grandes iles de Muri Lagon où il y a un fort courant. Rarotonga Fruits est réputé pour être un bon endroit pour faire du snorkelling mais malheureusement l’après-midi où nous y sommes allés il y avait pas mal de courant et de vent. L’eau était donc un peu trouble et la nage moins facile donc nous n’y sommes pas restés longtemps.

Faire du snorkelling toujours avec style !

Faire du snorkelling toujours avec style !

Muri Lagoon, Rarotonga Fruits et Black Rock sont également trois bons endroits pour faire bronzette et se baigner. Muri c’est le cadre de rêve : le lagon aux eaux turquoises avec les petites iles en face mais c’est aussi l’endroit où il y a le plus de monde. N’hésitez pas à traverser le lagon à la nage ou en kayak jusqu’aux petites iles. Sur celles-ci il y a moins de monde car il n’y a pas d’hébergement et en plus la vue sur l’ile de Rarotonga et ses montagnes est magnifique. En plus l’eau est plus chaude et en s’asseyant au bord de l’eau on voit des petits poissons blancs nager ! L’ile du milieu devient toutefois plus animée à midi car les tours organisés y font escale le temps d’un repas.

Muri Beach.

Muri Beach.

Tout comme à Muri, à Rarotonga Fruits la couleur de l’eau est fascinante. Seulement quelques pas et quelques noix de coco séparent votre serviette du lagon mais en cas de temps venteux la plage est exposée. Pour échapper au vent et profiter des rayons du soleil le plus tard possible c’est à Black Rock qu’il faut aller. Nous n’avons jamais eu de vent sur cette plage située au nord-ouest de l’ile. Le cadre est un peu moins idyllique mais le sable est toujours jaune et l’eau toujours chaude. Surtout vous pourrez y admirer de beaux couchers de soleil et peut-être même voir un avion passer devant avant d’aller atterrir un peu plus loin.

Black Rock et ses eaux transparentes.

Black Rock et ses eaux transparentes.

Je vous laisse avec ces belles images et je vous retrouve tout bientôt avec un article pour vous faire découvrir la culture et le rythme de vie à Rarotonga.

 

 

TAGS
PLUS D'ARTICLES SUR LE SUJET
1 Commentaire
  1. Répondre

    Laurent

    29 mai 2017

    Rarotonga est un veritable lieux de plaisir ou nous avons passé quelques jours avec ma femme. Nous somme vraiment tombé sous le charme. Votre article m’a fais revivre plein de bons souvenir. Une destination que je recommande.

Laisser un commentaire.

Abonnez-vous !

Pour ne rater aucune de mes aventures, abonnez-vous et recevez une notification pour chaque nouvel article.

Où suis-je ?

Click to open a larger map