Europe France Handicap Sport

Visiter l’Aveyron en fauteuil roulant : Bozouls une destination handi friendly

Par on 3 mai 2018
La semaine dernière je suis allée passer quelques jours en Aveyron pour assister à mon premier « Salon des blogueurs de voyage ». Je dois vous avouer que j’étais un peu stressée et surtout très curieuse de découvrir cet événement. Mais c’est quoi concrètement le salon des blogueurs de voyage ? C’est deux jours de conférences, de blog datings avec des professionnels du tourisme, deux soirées dans des lieux surprises et surtout l’occasion de revoir certains blogueurs et d’en rencontrer pleins d’autres. Un programme monumental dans un cadre qui l’est tout autant !
Viaduc de Millau.

Viaduc de Millau.

Tous les ans le salon a lieu dans une ville différente et cette année nous étions à Millau dans l’Aveyron. En voyant le viaduc j’ai tout de suite compris pourquoi « monumental » était le mot d’ordre du salon ! Atteignant 343 mètres de haut, le viaduc de Millau est tout simplement plus haut que la tour Eiffel et peut également se vanter d’être le plus long pont haubané du monde avec ses 2460 mètres de long ! Pas étonnant qu’il fasse parler de lui !
Mais mis à part le Viaduc de Millau je dois admettre que je n’avais jamais entendu parlé de l’Aveyron auparavant et je n’avais jamais pensé à venir visiter cette région qui m’a pourtant totalement charmée et dans laquelle je retournerai avec plaisir. Heureusement donc qu’avant d’entamer les deux jours de salon, nous avons eu l’occasion de découvrir la région lors de blog trips d’un ou deux jours dans différentes villes. J’ai donc eu la chance de passer un jour et demi à visiter Bozouls et Espalion.
Bozouls, une petite ville pleine de charme.

Bozouls, une petite ville pleine de charme.

Découvrir le canyon de Bozouls avec un handicap moteur

Comprendre la géologie du canyon à Terra Memoria

Si vous demandez à un Aveyronnais que faire à Bozouls il vous répondra sans aucun doute d’aller voir le canyon, autrement appelé par les intimes « Trou de Bozouls ». Avec ses 100 mètres de haut et 400 mètres de diamètre, cette curiosité géologique en forme de fer à cheval est assez intrigante. Au fil des siècles, la rivière Dourdou a creusé ce gouffre autour duquel s’est construite la ville de Bozouls et aujourd’hui de nombreuses maisons et autres bâtiments, construits à seulement quelques mètres des falaises, surplombent le canyon.

Parmi ces bâtiments on trouve le musée Terra Memoria qui permet de mieux comprendre comment le canyon s’est formé. Le musée est conçu pour inciter le visiteur à interagir, ce qui est assez agréable. Le visiteur peut, par exemple, toucher et soulever différents type de roches, écouter des audio-guides et manipuler des maquettes. Le musée n’est pas très grand et s’adresse peut-être plus à des enfants qu’à des adultes mais il permet de comprendre facilement l’histoire géologique de la région et les conditions de formation du canyon avant d’aller admirer la vue sur le belvédère.

Du côté de l’accessibilité tout se passe très bien. Il est très facile de se déplacer en fauteuil roulant dans le musée et il y a des toilettes adaptés.

Vol en ULM au dessus du canyon de Bozouls

Maintenant que le canyon de Bozouls n’a plus de secrets pour nous, ça vous tente de prendre de la hauteur et d’observer ce gouffre depuis le ciel ? Vous préférez rester les pieds sur terre ? Personnellement lorsque j’ai vu que j’allais faire un vol en ULM j’étais toute excitée ! J’étais impatiente de voler dans un si petit avion pour la première fois et, en même temps, je ne vous cache pas que j’avais quand même un peu d’appréhension. Mais finalement une fois sur place je n’avais qu’une hâte : monter à bord, m’équiper façon Top Gun (Maverick me voilà !) et m’envoler dans les airs !
Parés au décollage !

Parés au décollage !

Avec l’aide de l’équipe du club d’Ulm G.A.P.U.L.M je roule sur l’herbe jusqu’à l’avion et me transfère dans celui-ci. Une fois bien installée mon pilote m’explique quelques règles de bases de l’aviation, me présente la machine et le plan de vol. Allez hop, on met nos ceintures et nos casques pour pouvoir se parler et nous décollons !
La sensation est plus douce que ce que j’avais imaginé… Nous survolons le Trou de Bozouls, Espalion, St-Côme d’Olt, le château de Calmont d’Olt et apercevons même d’anciennes coulées de lave. Depuis le ciel les paysages révèlent un autre visage et l’on devine beaucoup mieux la forme de fer à cheval du canyon. Je vous laisse juger par vous-même !
Le Trou de Bozouls vu du ciel.

Le Trou de Bozouls vu du ciel.

Il n’y a encore que quelques semaines je n’avais jamais pensé à faire un vol en ULM. Aujourd’hui je suis super contente de l’avoir fait et j’espère bien réitérer l’expérience ! Voler en ULM est possible même si l’on est atteint d’un handicap moteur alors pourquoi se priver ! En tous cas si ça vous tente et que vous passez par l’Aveyron, les membres du club d’ULM seront ravis de vous accueillir pour un vol d’initiation (A partir de 35 euros pour 15 minutes de vol). Si vous voulez aller plus loin il est même possible d’apprendre à piloter et des aménagements peuvent être fait pour permettre aux personnes atteintes d’un handicap aux membres inférieurs de profiter de ce loisir.
 

Descente dans le trou de Bozouls en Fauteuil Tout Terrain

Après tant d’émotions il est tant de redescendre sur terre et d’aller découvrir le canyon de Bozouls de plus près… mais toujours en testant un nouvel engin tous aussi badass : le fauteuil tout terrain ! J’en avais déjà entendu parlé mais je n’avais jamais essayé. Grâce au comité Handisport de l’Aveyron c’est maintenant chose faite  et j’ai tout simplement adoré !

Avec Blandine et Daphnée, prêtes à dévaler les pentes du canyon de Bozouls.

Avec Blandine et Daphnée, prêtes à dévaler les pentes du canyon de Bozouls.

Le fauteuil tout terrain (FTT) permet une réelle autonomie. A la différence d’une joëlette, quand nous sommes aux commandes d’un FTT nous pouvons nous débrouiller tout seul. Tout les contrôles se font sur le guidon et il existe même une version pour les personnes tétraplégiques. Avec cet engin électrique pouvant atteindre jusqu’à 35km/h, Blandine de Mille découvertes sur 4 roulettes, Daphnée d’ 1parenthèse2vies et moi avons pu descendre dans le canyon et en remonter avec les autres blogueurs qui s’éclataient sur leurs vélos et motos électriques ! L’occasion parfaite pour rouler sur l’herbe, écraser des racines et de ne pas soucier du terrain sur lequel on roule ! Bref profiter d’une liberté que l’on a pas tous les jours en évoluant dans un superbe paysage !

Copyright : Mairie de Bozouls. Photo : Jean-Luc Calmelly.

Copyright : Mairie de Bozouls. Photo : Jean-Luc Calmelly.

Bozouls, la culture de l’Aveyron à portée de main

Jouer aux Quilles de Huit à Espalion

Bozouls m’a révélé un aperçu de la beauté des paysages de l’Aveyron et, bien que je n’ai jamais pensé à visiter l’Aveyron avant, j’ai maintenant bien envie d’aller explorer d’autres recoins de ce beau département. Pour cela pas besoin d’aller très loin : à seulement quelques kilomètres se trouve la petite ville d’Espalion, au charme pittoresque, traversée par le Lot. Le Vieux Palais et le Pont-Vieux, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, nous plongent directement dans un décor de carte postale.

Le Pont-Vieux et le Vieux Palais à gauche.

Le Pont-Vieux et le Vieux Palais à gauche. 

A quelques mètres de là, sur l’esplanade du foirail, de nombreux aveyronnais de tout âge jouent avec ferveur au jeu traditionnel local : les Quilles de Huit. A première vue ce sport apparaît comme un mélange entre la pétanque et le bowling : il y a huit quilles « debout » installées à un mètre l’une de l’autre et le joueur tient dans ses mains une autre quille, le « quillou » et une grosse boule en bois, semblable à une boule de bowling. Le joueur doit, dans un premier temps, faire tomber les quilles en frappant le quillou avec la boule puis, après, il peut lancer directement la boule sur les quilles restantes. L’exercice requiert une certaine dextérité !

Pas évident en fauteuil roulant mais j'aurai essayé !

Pas évident en fauteuil roulant mais j’aurai essayé !

Déguster des produits locaux dans un restaurant étoilé

En l’espace de quelques jours j’ai découvert un territoire authentique, chaleureux et accueillant. Un territoire à l’image de sa population et de la gastronomie que l’on y trouve. Aligot, tripous, soupe au fromage : les plats traditionnels aveyronnais sont généreux. Mais en ce soir de blog trip c’est une autre gastronomie, plus raffinée mais toute aussi gourmande, que nous avons pu découvrir car nous eu la chance de dîner chez le chef étoilé Guillaume Viala, au Restaurant Le Belvédère à Bozouls. Chaque plat, bien que non typiquement aveyronnais, met en valeur des ingrédients locaux produits en Aveyron ou dans les départements voisins.

Un régal pour les yeux et les papilles.

Un régal pour les yeux et les papilles.

Malheureusement le restaurant n’est pas accessible en fauteuil roulant. La pente à l’entrée est insurmontable sans l’aide d’un accompagnateur et il y a une marche au niveau de la porte d’entrée. Les toilettes ne sont pas adaptés non plus et se situent après quelques marches et un couloir trop étroit pour y circuler en fauteuil roulant. Néanmoins des travaux de rénovation du restaurant sont prévus pour l’année prochaine et prévoient une mise en accessibilité de l’établissement. Affaire à suivre !

Accessibilité à Bozouls et Espalion

  • Les rues de Bozouls sont souvent en pente. Une aide peut être nécessaire, notamment si vous utilisez un fauteuil roulant manuel.
  • Il y a des toilettes publiques adaptés à Bozouls sur le parking de la Mairie, Allée Paul Causse.
  • Il y a des toilettes publiques adaptés à Espalion sur l’Avenue Pierre Monteil, juste à côté de deux places de stationnement pour personnes en situation de handicap.
  • L’hôtel de la Route d’Argent à Bozouls dispose d’une chambre PMR. Le trottoir pour accéder au bâtiment l’abritant n’est pas aménagé mais l’hôtel est équipé d’une rampe transportable « artisanale ». L’entrée principale n’est pas accessible (il y a un escalier). L’accès se fait par une entrée annexe, avec une rampe, mais qui est trop inclinée par rapport à la norme. La salle de restaurant est accessible en fauteuil roulant. La banque d’accueil de l’établissement n’est pas adaptée car trop haute.
  • Le restaurant « le 121 » est accessible en fauteuil roulant et dispose de toilettes adaptés.
Un super blog trip, en très bonne compagnie. Vivement l'année prochaine !

Un super blog trip, en très bonne compagnie. Vivement l’année prochaine ! Copyright : Mairie de Bozouls. Photo : Frédéric Lombardi.

TAGS
PLUS D'ARTICLES SUR LE SUJET
12 Comments
  1. Répondre

    Itinera magica

    3 mai 2018

    Bozouls vu du ciel, ça doit être magique ! Photo magnifique ! Et je trouve ces fauteuils tout terrain tellement cool, j’avais adoré le Canyon de Bozouls et Je trouve ça génial que tu aies pu l’expérimenter aussi !

    • Répondre

      Aurélie

      3 mai 2018

      J’avoue que pour un premier vol en ULM j’avais un très joli cadre. Le canyon vu du ciel est encore plus intrigant ! Ce vol est passé tellement vite… Tout comme le WAT ! J’espère que nous aurons le temps de faire connaissance l’année prochaine 😉

  2. Répondre

    Daphnée - 1parenthèse2vies

    3 mai 2018

    Super ! Tes récits sont si complets que l’on s’y croirait de nouveau ! Comme toi J’ai été conquise par ce petit coin plein de charme et je suis contente de l’avoir découvert avec vois deux ! Que de jolies rencontres <3

    • Répondre

      Aurélie

      3 mai 2018

      J’ai hâte de lire ton récit et celui de Blandine aussi. Go Wataroues !

      • Répondre

        Daphnée

        3 mai 2018

        T’inquiète, la team à roulettes va assurer ! (enfin j’espère ^^’ )

  3. Répondre

    Capitaine Rémi

    3 mai 2018

    Ya pas à dire, ce week-end était vraiment très chouette ! Ils nous ont accueillis comme des rois et rennes dans un cadre de ouf que je ne connaissais pas non plus. A la prochaine !

    • Répondre

      Aurélie

      3 mai 2018

      Au plaisir Capitaine !

  4. Répondre

    Jeune et affamée

    3 mai 2018

    Très jolies photos, ca a l’air magique Bozouls en ULM !

    • Répondre

      Aurélie

      3 mai 2018

      C’est vraiment une belle découverte. N’hésites pas si tu passes dans le coin !

  5. Répondre

    EVELYNE

    10 mai 2018

    Très bel article Aurélie ! Cela donne vraiment envie de retourner en Aveyron, ….mais je n’aurai pas le courage de faire de l’ULM 🙂

    • Répondre

      Aurélie

      11 mai 2018

      Merci Evelyne. Contente de t’avoir rencontrée 🙂 J’espère qu’on se reverra au WAT19 !

  6. Répondre

    doucebarbare

    11 mai 2018

    Très drôle de lire le même évènement immortalisée par deux personnes différentes!
    Je vais aller voir celui de Blandine comme ça j’aurais les trois!
    Je connaissais ton blog mais n’y venais pas souvent, je suis inscrite cela devrait être corrigé!
    Au plaisir de te lire!

Laisser un commentaire.

Abonnez-vous !

Pour ne rater aucune de mes aventures, abonnez-vous et recevez une notification pour chaque nouvel article.