Accessibilité Australie Destinations

Des parcs de Sydney aux plages de Manly : entre beauté et galère

Par on 15 juillet 2016

Après la ville et la montagne, direction la plage. Nous décidons d’aller passer l’après-midi à Manly, un quartier au nord de la baie de Sydney, bordé par des plages et l’océan pacifique.

Avant de s’aventurer dans les sentiers côtiers, nous décidons de faire une balade matinale dans les parcs du centre de la ville. Nous commençons par Hyde Park  où se trouve le « Anzac memorial ». C’est un bâtiment art-déco érigé en 1934 en l’honneur des soldats australiens et néo-zélandais qui se sont battus pendant la première guerre mondiale. Le bâtiment est imposant par sa taille mais également par le silence et la sérénité qui  y règnent.

En ressortant de cet édifice nous nous trouvons face au « Pool of remembrance » c’est-à-dire le « Bassin du souvenir ». Malheureusement celui-ci est en cours de rénovation en ce moment mais je ne doute pas que ce point d’eau, en temps normal, ajoute de l’esthétique et de la fraicheur au parc.  Nous continuons à avancer dans les allées et nous arrivons devant l’ « Archibald memorial fountain ». Celle-ci me rappelle un peu celles que nous pouvons voir en Europe. Ce n’est pas un hasard puisqu’elle a été construite en 1932 par un sculpteur français pour célébrer l’union de la France et de l’Australie pendant la première guerre mondiale.

Après un petit arrêt au pied de la fontaine nous quittons Hyde Park pour entrer dans Domain. Dans ce parc il y a une agréable balade à faire en prenant le temps de longer la « Mrs Macquarie Road ». J’ai vraiment aimé flâner au soleil sur ce petit chemin le long de la Woolloomooloo Bay. On y voit des navires militaires stationnés de l’autre côte de la baie. Pour moi, marcher et regarder des bateaux, c’est un peu une madeleine de Proust : cela me rappelle les sorties dominicales en famille pendant mon enfance.

Navire militaire dans la baie de Wooloomooloo.

Navire militaire dans la baie de Wooloomooloo.

Nous voila déjà à l’autre extrémité de ce chemin. Nous sommes au « Mrs Macquarie Point » qui offre une superbe vue sur l’opéra de Sydney et le Harbour Bridge. Petite pause photographie, c’est l’endroit idéal pour faire des photos iconiques de Sydney.

Opéra et Harbour bridge.

Opéra et Harbour bridge.

Nous continuons notre promenade, le long de « Port Jackson », pour arriver au pied de l’opéra . Nous en profitons également pour faire le tour de celui-ci et observer cette curieuse architecture sous tous les angles. Etant gourmande, je remarque rapidement le restaurant de l’opéra qui semble offrir une superbe vue sur la baie et la terrasse du bar très spacieuse. Encore des raisons pour revenir dans cette ville durant notre année chez leurs voisins kiwis ! Et voila cette petite visite des parcs, très accessible, est déjà terminée. Il est temps de prendre le ferry pour rejoindre Manly au nord de la baie.

Ca bosse dur pendant la traversée !

Ca bosse dur pendant la traversée !

Une demie-heure de ferry plus plus tard, nous sommes à Manly. Je comprends vite pourquoi ce quartier est tant apprécié : de belles plages, de bonnes vagues pour les surfeurs, de nombreux commerces, cafés et restaurants pour se détendre. J’ai même failli me baigner malgré que se soit l’hiver.

Manly et ses commerces.

Manly et ses commerces.

Aujourd’hui pas de farniente ni de bière en terrasse. Nous allons faire la « Manly scenic walk » : 9 kilomètres et 4 heures de marche nous attendent. Autant vous le dire tout de suite : en débutant cette walk nous n’étions pas au bout de nos surprises ! Le début de cette marche se passe très bien. Nous errons tranquillement le long de la plage « manly cove » puis nous avançons sur le sentier côtier. Il y a un chemin bétonné qui suit la côte ce qui rend la balade très facile en fauteuil. A ce moment là, je suis détendue ; a priori ça devrait bien se passer.

Les premières marches apparaissent rapidement. Il n’y en a que quelques-unes et il y a une rampe donc je les descends à pied et poursuis mon chemin à fauteuil pendant plusieurs centaines de mètres.  A ce stade la balade s’arrête déjà pour les personnes ne pouvant pas du tout marcher. Je leur conseille donc de faire seulement la premiere partie s’étalant sur 1,5 kilomètres. Sinon, d’après l’office du tourisme, il en existe une en direction de l’est (nous sommes partis vers l’ouest) qui est plus accessible, du moins une bonne partie.

Et voila les premiers escaliers !

Et voila les premiers escaliers !

Au fur et à mesure que nous avançons nous découvrons les plages et les superbes maisons qui y font face. Tout ça me fait rêver. Je m’imagine déjà vivre prendre l’apéro sur la terrasse de cette splendide villa face à l’océan ! Oups je divague, revenons vite à la réalité !

Petite maison avec petite terrasse et petite vue sur la plage !

Petite maison avec petite terrasse et petite vue sur la plage !

Bientôt une nouvelle difficulté apparaît : il y a une descente très pentue. Autant vous dire que j’étais bien contente que Franck soit là pour retenir le fauteuil. Me revoilà dans mon fauteuil toujours motivée à l’idée de parcourir les kilomètres restants de cette walk. Mais tout ne va pas aussi bien se passer. En effet, peu de temps après, je me retrouve face à une plage et aux rochers sur lesquels je dois marcher pour poursuivre la marche.

Fini !

Fini !

Je décide de quitter temporairement la « manly scenic walk », de traverser la ville et de récupérer le trajet de l’autre côté de celle-ci. Finalement, je n’ai jamais pu regagner le parcours de la marche. La portion de ville que nous devions traverser faisait plusieurs kilomètres mais je ne m’en étais pas rendue compte. Les rues sont toutes extrêmement pentues. Franck est obligé de me pousser dans les montées et de me retenir dans les descentes. Cela lui demande beaucoup d’efforts et nous sommes toujours très loin du tracé de la randonnée. Le soleil se couche. J’en ai marre. A ce moment là, je pense même à prendre un bus pour rentrer ou à commander un taxi. Pas de bus dans les parages et impossible d’appeler un taxi car nous n’avons pas de ligne téléphonique en Australie… Franck parvient à me remonter le moral et nous décidons de rejoindre une partie de la marche par laquelle nous sommes venus et de rentrer. Je vais mieux, nous rentrons donc tranquillement au port de Manly en repassant devant ces magnifiques plages et demeures. Quelle sacrée journée !

Vue sur le port de Manly à la tombée de la nuit.

Vue sur le port de Manly à la tombée de la nuit.

TAGS
PLUS D'ARTICLES SUR LE SUJET
1 Commentaire
  1. Répondre

    Oppin

    16 juillet 2016

    Quel courage pour cette balade!!
    On vous souhaite le meilleur à venir
    Nous ce jour on se prépare pour le mariage de Ludo (samedi16)
    Gros bisous

Laisser un commentaire.

Abonnez-vous !

Pour ne rater aucune de mes aventures, abonnez-vous et recevez une notification pour chaque nouvel article.

Où suis-je ?

Click to open a larger map