Accessibilité Destinations Ile du Sud Nouvelle-Zélande

Les mystères des Pancakes Rocks et la beauté des gorges d’Hokitika

Par on 3 décembre 2016

Après des aventures maritimes à Abel Tasman et une nuit de repot à Westport, il est temps de mettre le cap vers la côte ouest de l’ile du sud afin d’atteindre les Pancakes Rocks et les gorges d’Hokitika. Mais avant de quitter Westport pour prendre la route je veux faire un saut à « Cape Foulwind » pour aller voir la colonie de phoques. J’adore aller observer des animaux, surtout dans leur environnement naturel, donc je n’allais pas rater cette opportunité ! Je vous laisse chercher où se cache nos amis marins sur cette photo !

Si, si il y a des phoques sur cette photo !

Si, si il y a des phoques sur cette photo !

La balade pour atteindre « Cape Foulwind » est entièrement accessible en fauteuil roulant malgré quelques montées et descentes modérées. Au bout du chemin on arrive à un point de vue en hauteur d’où l’on voit la colonie de phoques sur les rochers ainsi que les vagues s’éclater contre les récifs. Un spectacle que je trouve toujours aussi beau que se soit à l’autre bout du monde ou dans mon Finistère natal.
Juste avant d’aller voir les Pancakes Rocks nous nous arrêtons une deuxième fois en chemin pour prendre le temps de faire la Truman Track à Punakaiki. Cette marche de 1400 mètres aller-retour nous fait traverser le bush avant de pouvoir contempler l’océan. La partie dans les bois se fait facilement en fauteuil roulant avec l’aide d’une personne pour pousser car, même si la plupart du temps le sol est plat, il a quelques pentes assez raides. Le sol est recouverts de petits graviers compactés. La progression est donc assez facile… jusqu’à la sortie du bois ! A partir de ce point là il est impossible de continuer en fauteuil roulant car il y a une quinzaine de marches à descendre avant d’arriver sur des rochers à la surface glissante. Pour moi la balade s’arrête ici, au pied de la plage. Pour accéder à celle-ci il faut descendre sur des roches très irrégulières. Franck reste avec moi et nous regardons la mer déchainée rencontrer la côte. Pendant ce temps là Dimitri se balade sur cette plage de sable noire où les falaises semblent rabotées par les lames des vagues.
Les falaises de calcaire.

Les falaises de calcaire.

Après cette petite marche je suis impatiente de découvrir les Pancakes Rocks célèbres pour leur soit-disant ressemblance avec des pancakes. Personnellement je ne trouve pas que cela ressemble vraiment à des pancakes mais ces formations rocheuses n’en restent pas moins impressionnantes. C’est très différent de tout ce que  j’ai déjà vu. Très beau et très intriguant à la fois. Les scientifiques s’accordent pour dire que cette superposition de dizaines de couches de calcaires s’est formée il y a 30 millions d’années par l’accumulation de sédiments et la pression de l’eau. A l’origine, ces formations rocheuses étaient donc sous l’eau puis les tremblements de terre les ont fait remonter au dessus du niveau de la mer. Cependant aujourd’hui encore personne ne peut expliquer pourquoi ces couches sont à intervalles si régulières.
The truth is out there !

The truth is out there !

Je suis très agréablement surprise par l’accessibilité des lieux et même par l’aménagement en lui même. Je pensais qu’il y aurait juste un accès à une plateforme nous offrant un point de vue sur ces roches. En réalité il y a une balade sympa qui permet de découvrir les pancakes rocks et de nombreuses cavités rocheuses. C’est vraiment bien fait ! Et en plus c’est entièrement accessible à l’exception d’une toute petite partie qui se contourne. C’est sans aucun doute l’un des mes coups de coeurs accessibilité pour un séjour touristique au pays du long nuage blanc.
En avant les roulettes!

En avant les roulettes !

Après une petite pause déjeuner nous mettons le cap vers les gorges d’Hokitika. La route pour aller de Punakaiki aux gorges est très agréable. Nous avançons sur de longues lignes droites au milieu d’une plaine avec le parc national Arthur Pass en toile de fond. Le décor est magnifique.
Les montagnes du parc national Artur Pass en arrière-plan.

Les montagnes du parc national Arthur Pass en arrière-plan.

Nous voilà arrivés aux gorges d’Hokitika. C’est la première fois que je vois une rivière à la couleur bleue turquoise lactée ! Assez intriguant. Des panneaux d’information le long de la marche expliquent que cette couleur est le résultat du mélange des pierres de schistes et de calcaires effritées avec la glace fondue du glacier et l’eau de la rivière. C’est super beau ! D’autant plus avec les falaises venant enclaver la rivière. Un superbe moment donc malgré la présence des sandflies qui n’ont pas hésité à attaquer Dimitri lorsqu’il prenait des photos !
Petite pause contemplation.

Petite pause contemplation.

Sur le parking au départ de la balade vous trouverez des toilettes dont un accessible. La marche dans les gorges d’Hokitika a également été conçue pour être accessible aux fauteuils roulants jusqu’au premier point de vue. Même si la suite n’est pas spécifiquement renseignée comme étant faisable en fauteuil roulant il est tout à fait possible de la faire. Le sol est un peu inégal à certains endroits mais avec l’aide de quelqu’un, notamment aux entrées et sorties du pont, ça ne pose pas de problème. Se serait dommage de ne pas la faire car le passage sur le pont suspendu et la vue à la fin du chemin en valent la peine.
Le pont suspendu vu depuis la fin de la balade.

Le pont suspendu vu depuis la fin de la balade.

Après cette superbe après-midi au soleil nous allons au campsite Lake Mahinapua du Doc  pour passer la nuit. Dimitri dort en tente ; Franck et moi dormons dans la voiture. Les animaux n’ont pas été très tendres avec nous ! Les wekas, oiseaux endémiques de Nouvelle-Zélande ont essayé à plusieurs reprises de rentrer dans la voiture pour voler de la nourriture et les sandflies nous ont encore attaqués ! Sales bestioles !  Ceci dit nous avons quand même passé un très bon moment, surtout lors de séance photos au bord du lac.
Allez, aujourd’hui,  je vous quitte avec mon plus beau sourire en souvenir de cette belle journée ! A bientôt pour de nouvelles aventures !
Merci les gars pour ce chouette moment !

Merci les gars pour ce chouette moment !

 

TAGS
PLUS D'ARTICLES SUR LE SUJET

Laisser un commentaire.

Abonnez-vous !

Pour ne rater aucune de mes aventures, abonnez-vous et recevez une notification pour chaque nouvel article.

Où suis-je ?

Click to open a larger map