Accessibilité Handicap Nouvelle-Zélande

Où trouver les informations sur l’accessibilité et le handicap en Nouvelle-Zélande ?

Par on 16 avril 2017

Voyager avec un handicap demande toujours beaucoup d’organisation. Souvent malheureusement il faut passer de longues heures à explorer les vastes contrées de Google pour trouver des informations pertinentes sur les questions d’accessibilité. Alors voilà les sources d’information que j’ai trouvées avant et pendant mon voyage en Nouvelle-Zélande :

Cet organisme dispose d’un parc de logements de vacances adaptés aux personnes en situation de handicap. Certains sont réservés aux adhérents mais d’autres peuvent être loués par tous. La liste de leurs logements se trouve ici.

C’est également vers eux qu’il faut se tourner pour demander une carte de stationnement pour personne à mobilité réduite (Mobility Parking Permit). Cela peut être utile si vous restez en Nouvelle-Zélande pour une durée plus longue : dans le cadre d’un PVT ou d’une expatriation par exemple. Pour faire votre demande ça se passe ici. Vous devrez attendre d’être en Nouvelle-Zélande pour pouvoir faire la demande. Vous devrez payer 35$NZ et apporter la preuve de votre handicap mais une fois que cela sera fait vous devrez recevoir votre carte de stationnement en 10-15 jours. En ce qui me concerne une photocopie de ma carte de stationnement française a suffit comme justificatif.

Balade autour du Mont Maunganui.

Balade autour du Mont Maunganui.

Dans ce groupe vous pouvez poser vos questions concernant l’accessibilité et le handicap en Nouvelle-Zélande. Vous y trouverez également des conseils et des recommandations sur les activités, logements et transports accessibles. Le groupe est composé majoritairement de néozélandais donc les échanges se font en anglais. Du fait que se soit un groupe de locaux les informations sont sans doute plus faciles à obtenir et plus fiables.

Vous trouverez sur ce site internet des informations concernant l’accessibilité des logements, activités, balades et transports dans de nombreuses villes de Nouvelle-Zélande. Le tout illustré avec des photographies.

Agence de voyage spécialisée dans les activités adaptées aux personnes handicapées. Si vous adorez les sensations fortes c’est eux qu’il faut aller voir. Rafting, jetboating, kayak, saut en parachute, parapente, balade à cheval… Il y en a pour tous les goûts.

Site internet pour trouver des logements accessibles.

Sur le pont à Hokitika Gorge.

Sur le pont à Hokitika Gorge.

Site internet pour trouver des informations sur l’accessibilité de logements, loisirs, restaurants et commerces en Nouvelle-Zélande. Un des avantages de ce site est qu’il permet d’indiquer la nature de son handicap (surdité, cécité, handicap mental, handicap moteur) dans le moteur de recherche.

N’hésitez pas à tenter votre chance et à demander des informations sur l’accessibilité aux I-Sites. Si vous cherchez des renseignements plus spécifiques sur des balades et randonnées aller plutôt questionner le D.O.C. Que se soit l’ I-Site ou le D.O.C il est important de garder à l’esprit que ces personnes ne sont pas spécifiquement formées sur les questions du handicap et de l’accessibilité. N’hésitez donc pas à exposer clairement quelles sont vos capacités et vos limites. Dans certains cas ils sauront vous répondre et dans d’autres non.

Vous trouverez les I-Sites et les D.O.C dans les moyennes et grandes villes ainsi que sur beaucoup de lieux touristiques.

Vous pouvez d’ores et déjà télécharger le dépliant du D.O.C renseignant les différentes marches accessibles de l’ile du nord ici et de l’ile du sud ici.

Au parc régional Kaitoke.

Au parc régional Kaitoke.

  • Le livre d’Anna Jameson « Accessible Walks »

Un guide qui répertorie de nombreuses balades de l’ile du sud et renseigne leur niveau de difficulté/accessibilité en utilisant un système de notation. Ainsi il est indiqué si les marches sont faisables soit par une personne seule en fauteuil roulant, soit par une personne seule en fauteuil mais seulement avec une bonne forme physique, soit par une personne en fauteuil mais l’aide d’un compagnon ou si cela va être compliqué. Les renseignements sont précis. Vous y trouverez la longueur et la durée des balades ainsi que des informations sur le relief, la qualité du sol, les obstacles rencontrés, les sanitaires et les parkings. Malgré qu’il soit paru en 2000 je trouve que ce livre reste un incontournable pour ceux et celles qui veulent découvrir les beaux chemins de randonnée de l’ile du sud.

Si vous souhaitez vous le procurer contactez-moi et je vous donnerai l’adresse e-mail d’Anna. De mémoire le livre coûte aux environs de 25$NZ  auxquels il faudra ajouter les frais de port.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à aller voir ma page Tipeee si vous voulez me donner un petit coup de pouce et contribuer à la création de futurs articles !

Et bien sûr, vous pouvez toujours partager cet article pour en faire profiter vos amis !

TAGS
PLUS D'ARTICLES SUR LE SUJET
4 Comments
  1. Répondre

    bernard maurel

    5 juillet 2018

    Bonjour Aurélie,
    Vos récits sont passionnants et donnent envie … à tel point que je prépare un parcours découverte de 3 semaines à travers la NZ du Nord au Sud en février mars 2019.
    Bien que ce soit un séjour rapide, d’après les lectures faites, ça permet d’avoir un bon aperçu d’ensemble, je pense.
    Je suis paraplégique complet totalement en fauteuil roulant manuel et je voyage avec mon épouse.
    J’envisage de louer une voiture, de loger en hôtels, motels, chambres d’hôtes, ou similaires pour découvrir les « incontournables », en itinérant. Amoureux de la nature et des curiosités en tout genre, nous ne sommes pas des aventuriers adeptes des randonnées et émotions fortes, bien qu’ancien … rugbyman. Du fait de nos 70 printemps peut-être ! Mais qui ne nous empêche pas (encore !) de voyager régulièrement.
    Je me suis permis de rapidement me (nous) présenter car je serai ravi d’avoir quelques informations suite à votre vécu :
    monter soi-même son voyage de A à Z dans tous ces aspects, ou s’en remettre à une agence locale spécialisée PMR ?
    loueurs de voiture ont-ils des véhicules appareillés ou faut-il louer une voiture automatique que j’appareille avec mon propre matériel ?
    réserver depuis la France la(les) première(s) nuit(s), puis au coup par coup ou toutes les nuits ?
    J’ai certainement omis d’autres aspects que vous pouvez sans hésitation soulever !
    Mais soyez assurée que j’attends vos réponses avec grand plaisir.
    Bien à vous à roulettes.
    Bernard

    • Répondre

      Aurélie

      6 juillet 2018

      Bonjour Bernard,
      Voila de superbes projets ! Je suis sûre que vous allez passer de très belles vacances en Nouvelle-Zélande. Ce pays est magnifique !
      Pour ma part je préfère organiser mes voyages moi-même car cela me permet de découvrir déjà un peu le pays avant d’arriver et aussi parce que cela coûte vraiment moins cher. La Nouvelle-Zélande étant un pays où l’accessibilité est très bonne cela devrait bien se passer 😉 Si vous préférez tout de même passer par des agences spécialisées vous pouvez faire appel à Ability Adventures pour couvrir tout votre séjour ou à Making Trax pour les activités.
      Il existe des compagnies de locations de véhicules pour PMR. Vous trouverez des informations sur cette page : https://goo.gl/pcCcJn .
      Concernant les logements, je vous conseille de louer toutes les nuits car, même si ce n’est pas la haute saison, cela reste une période très active pour le tourisme. Il sera donc facile de trouver des logements « classiques » mais cela peut être plus compliquer pour les chambres PMR.
      Je vous souhaite un superbe voyage et vous dit bravo pour votre énergie ! J’espère en avoir autant que vous quand j’atteindrai mes 70 ans !
      Bien à vous,
      Aurélie.

  2. Répondre

    bernard maurel

    6 juillet 2018

    Merci Aurélie pour ces conseils. Moi aussi, je préfère organiser par moi-même et plonger dans le pays avant d’y nager ! Pour se faire, puis-je me baser sur les temps de route donnés par Google Maps afin de prévoir les étapes et réserver les hébergements ?
    Etant fan de la culture Maorie, quels seraient vos conseils pour un maximum d’authenticité ?
    Au plaisir de vous lire.
    Bien à vous.
    Bernard

Laisser un commentaire.

Abonnez-vous !

Pour ne rater aucune de mes aventures, abonnez-vous et recevez une notification pour chaque nouvel article.