Accessibilité Indonésie

Une journée pour visiter les temples du sud de Bali en Indonésie

Par on 18 juin 2018

En arrivant à Bali nous avons découvert une culture et une atmosphère différentes par rapport aux autres îles indonésiennes que nous avons visitées. La raison est simple : contrairement à la majorité de la population indonésienne qui est musulmane, les Balinais pratiquent la religion hindouiste. Cette différence se manifeste de plusieurs façons : l’habillement des hommes et des femmes, les petits paniers d’offrandes que l’on retrouve un peu partout, les statues très présentes des divinités hindous, le tintement des cloches qui s’entrechoquent et, bien sûr, la présence de temples hindous un peu partout. Il y en a beaucoup donc il faut bien sûr faire un choix. Pour débuter notre séjour nous avons donc décidé de partir à la découverte des temples Tanah Lot et Uluwatu dans le sud de Bali. Nous en visiterons d’autres plus tard lors de nos excursions à l’ouest de l’île.

Offrandes au pied d'une statue d'une divinité.

Offrandes au pied d’une statue d’une divinité.

Le temple Tanah Lot

Tanah Lot est l’un des temples indonésien les plus fréquentés par les touristes car il situé sur un îlot à quelques mètres de la côte de Bali. Je l’ai même vu être comparé au mont Saint-Michel dans la presse écrite française. C’est vrai qu’il y a des points communs : une île sur laquelle on peut se rendre à marée basse et un nombre impressionnant de touristes.
Certains touristes sont prêts à prendre plus de risques que d'autres pour prendre la photo parfaite.

Certains touristes sont prêts à prendre plus de risques que d’autres pour prendre la photo parfaite.

Néanmoins je n’ai pas trouvé la ressemblance avec le mont Saint-Michel si frappante que cela. L’îlot de Tanah Lot est bien plus petit, moins impressionnant et l’atmosphère y est différente. Pas de restaurants, de tombes ou de blasons. Si nous avons traversé une zone avec énormément de magasins de souvenirs après la billetterie (oui l’accès au site est payant), l’îlot en lui-même est complètement désert. Ni restaurants ni habitations. Les seuls habitants permanents semblent être les divinités de pierre présentes à plusieurs endroits sur le site.
Statue représentant une divinité hindoue, près du temple de Tanah Lot.

Statue représentant une divinité hindoue, près du temple de Tanah Lot.

Le temple en lui-même est beau mais n’a rien d’exceptionnel. Finalement j’ai été plus séduite par la côte qui l’entoure, rocheuse et sauvage. Mais vous commencez à me connaitre, je peux passer de longues heures à contempler les vagues de l’océan se briser sur les côtes ! D’ailleurs, en allant vers le second temple du site la vue sur le temple Tanah Lot est encore plus belle.
Accessibilité au temple Tanah Lot : 
  • Il y a une rampe pour accéder à la billetterie et entrer dans l’enceinte du temple.
  • Après avoir traversé une zone regroupant de nombreux magasins et restaurants, on arrive enfin près du temple. A cet endroit là il y a un escalier face à vous mais si vous regardez bien il y a un petit passage sur la gauche qui permet de passer en fauteuil roulant. Ce chemin fait un détour assez important mais il donne l’opportunité de découvrir des petites rues et de passer devant un atelier d’artistes où il est possible d’acheter des peintures. Le chemin est un peu détérioré sur certains passages, la pente est raide par endroits et surtout il y a deux marches à la fin avant d’arriver en face du temple et d’avoir un bon point de vue.
Accès à la billetterie du temple Tanah Lot.

Accès à la billetterie du temple Tanah Lot.

  • Il n’est pas possible de descendre en fauteuil roulant sur la plage et d’aller jusqu’au temple car il faut pouvoir descendre sur des rochers.
  • Pour se rendre au deuxième temple, le plus petit, il faut revenir sur vos pas et retourner jusqu’au tout début du chemin, face aux escaliers. Depuis cet endroit, en vous dirigeant dans la direction opposée à la mer, avancer et emprunter le quatrième chemin sur votre gauche. En arrivant au bout de ce chemin vous constaterez que de nombreux passages menant aux temples sont entravés par des blocs de pierre pour empêcher les scooters de passer. Pas d’inquiétude, en cherchant quelques minutes nous en avons trouvé un chemin accessible. Voilà un petit plan pour que cela soit un peu plus clair !
Les meilleurs chemins pour se rendre aux temples en fauteuil roulant. En rouge celui pour se rapprocher du temple principal et en jaune le chemin pour rejoindre le second temple.

Les meilleurs chemins pour se rendre aux temples en fauteuil roulant. En rouge celui pour se rapprocher du temple principal et en jaune celui pour rejoindre le second temple.

Le temple Uluwatu

J’ai pris plus de plaisir à découvrir ce temple que Tanah Lot. Sans doute parce qu’il s’agit du temple des singes et que je ne me lasse jamais de les observer se chamailler et essayer de dérober n’importe quel petit bout de nourriture ou tout autre chose même si ça ne se mange pas ! Attention donc aux lunettes et aux bijoux ! Les singes ici savent faire preuve de malice et d’espièglerie pour parvenir à leurs fins, même si je ne les ai pas trouvés belliqueux, contrairement à leurs cousins malaisiens !

Même les doudous y passent !

Même les doudous y passent !

Si j’ai préféré ce temple c’est aussi tout simplement pour le décor qui l’entoure. Les reliefs du site sont impressionnants. Les falaises sont vertigineuses et même les rochers en bas de la falaise ont l’air hostiles. Les vagues semblent les avoir affûtés comme des lames. Le temps semble avoir sculpté la nature pour préserver le temple de toute invasion. Les lieux se visitent en parcourant un sentier le long de la falaise ce qui permet d’apprécier la beauté de ce paysage sous plusieurs angles. Il parait que c’est encore plus beau au coucher du soleil. Nous n’y avons pas assisté mais je n’ai pas de mal à y croire !

Le sentier longe le haut de la falaise entourant le temple Uluwatu.

Le sentier longe le haut de la falaise entourant le temple Uluwatu.

 

Accessibilité au temple Uluwatu :

Il y a des rampes partout dans l’enceinte du temple ce qui permet de le visiter en fauteuil roulant. Cependant certaines pentes sont assez raides donc l’aide d’une autre personne peut être nécessaire pour certaines personnes en fauteuil roulant manuel.

Un des rampes permettant de visiter le temple Uluwatu en fauteuil roulant.

Un des rampes permettant de visiter le temple Uluwatu en fauteuil roulant.

Le temple lui-même n’est pas accessible en fauteuil roulant car le seul moyen d’y accéder est de monter plusieurs dizaines de marches. Les toilettes ne sont pas adaptés.

Voilà ce qui vous attend si vous voulez monter au temple !

Voilà ce qui vous attend si vous voulez monter au temple !

Conseils et informations utiles pour un voyage dans le sud de Bali :

  • Hébergement : Sanur est une bonne ville pour se baser. Elle n’est pas loin de l’aéroport, l’accessibilité y est meilleure que dans la plupart des villes balinaises et elle est à distance raisonnable des sites touristiques. Voilà quelques idées de logements :

Cool Bali Villas : Je n’y ai pas logé donc je vous invite à les contacter avant de réserver pour vérifier les informations que j’ai trouvées sur leur site internet. Le site indique que leurs logements Palm Garden Villa sont idéaux pour les personnes à mobilité réduite et celles se déplaçant en fauteuil roulant. Ils sont notamment équipés d’un sol anti-dérapant.

Accessible Villa G : Je n’y ai pas séjourné non plus mais j’ai lu de nombreux avis positifs sur ce logement. Les photos montrent effectivement une villa adaptée pour les personnes en fauteuil roulant comprenant notamment une salle de bain et une piscine accessibles.

  • Transports / Déplacements : Pour visiter les temples de la région, le plus simple est de faire louer une voiture avec chauffeur pour plusieurs heures ou jours. La compagnie Bali Access Travel peut fournir un service accessible aux personnes en fauteuil roulant. Vous trouverez les informations en anglais ici.
  • Où manger ? Si vous voulez manger typiquement local dans un cadre sympa (au milieu d’un atelier d’artistes !) vous pouvez aller à Joglo Jaje Bali. Voici l’adresse : Jl. Raya Kerobokan, Kerobokan Kelod, Kuta, Kabupaten Badung, Bali. Il y a deux marches pour accéder à la partie couverte du restaurant mais il y a des tables à l’extérieur. Les toilettes ne sont pas adaptés.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à aller voir ma page Tipeee si vous voulez me donner un petit coup de pouce et contribuer à la création de futurs articles !

Et bien sûr, vous pouvez toujours partager cet article pour en faire profiter vos amis !

TAGS
PLUS D'ARTICLES SUR LE SUJET
2 Comments
  1. Répondre

    Daphnée - 1parenthèse2vies

    19 juin 2018

    La culture et religion hindoues m’ont toujours intriguées, ce doit être intéressant de voir ce genre de temple. Mais je t’avoue être étonnée de voir que l’accessibilité y est pensée, ça fait plaisir, même si ça n’est pas toujours au point…

    • Répondre

      Aurélie

      19 juin 2018

      J’ai été agréablement surprise aussi de l’accessibilité de ces deux temples mais malheureusement tous ne sont pas aussi accessibles. La suite au prochain épisode 😉

Laisser un commentaire.

Abonnez-vous !

Pour ne rater aucune de mes aventures, abonnez-vous et recevez une notification pour chaque nouvel article.