Accessibilité Belgique

Gand, visite d’un secret bien caché en Belgique

Par on 9 juillet 2018

Gand, douceur et charme

La ville de Gand est souvent surnommée le « secret le mieux gardé d’Europe » et ce n’est pas un hasard. Malgré qu’elle commence à jouir d’une certaine notoriété, Gand attire toujours beaucoup moins de touristes que la capitale belge, Bruxelles. Pourtant cette ville à taille plus humaine (environ 250 000 habitants) ne manque pas d’atouts pour séduire.

Château des Comtes, Gand.

Château des Comtes, Gand.

Pour ma part j’ai tout de suite été charmée par son patrimoine architectural datant du Moyen-Age et de la Renaissance. Le mélange des styles architecturaux et la gaieté des façades colorées donnent un charme pittoresque à cette ville dans laquelle on peut faire de très belles balades. Impossible d’ailleurs de manquer la Cathédrale Saint-Bavon, l’église Saint-Nicolas ou encore le beffroi de Gand qui comptent parmi les plus hauts sommets de la ville. Le château des Comtes, quant à lui, vous attend quelques centaines de mètres plus loin.

L'hôtel de ville de Gand et le beffroi.

L’hôtel de ville de Gand et le beffroi.

L’autre atout charme de la ville se sont ces canaux fluviaux. Où que vous soyez vous n’êtes jamais très loin d’un canal traversé par de nombreux ponts et bordé par de belles façades chargées d’Histoire. Et pour parfaire le tout, il n’est pas rare de rencontrer le long de ces berges des musiciens talentueux qui égaieront vos balades d’un morceau de musique classique ou d’un air plus contemporain. Et pour ceux qui préfèrent flotter et voir la ville sous un autre angle il y a de nombreuses compagnies vendant des tours en bateaux sur les canaux.

Pour pique-niquer ou pour boire une bière en terrasse : il y a toujours une belle occasion de s'arrêter sur le bord des canaux de Gand.

Pour pique-niquer ou pour boire une bière en terrasse : il y a toujours une belle occasion de s’arrêter sur le bord des canaux de Gand.

Pour terminer votre balade, si vous aimez l’art urbain, n’hésitez pas à faire un tour dans la rue « Werregarebstraat » qui est entièrement recouverte de graffitis. Vous pourriez même peut-être observer un artiste à l’oeuvre !

La ruelle aux graffitis, Gand.

La ruelle aux graffitis, Gand.

Enfin si Gand est un secret belge ce n’est pas le cas de la gastronomie du pays qui est bel et bien présente dans les rues de cette ville de Flandres. Les occasions de boire une bonne bière fraîche en terrasse, de déguster une gaufre en se baladant ou de craquer pour une barquette de frites ne manquent pas !

Si vous voulez découvrir les spécialités culinaires gantoises vous pouvez aussi commander un waterzoi au restaurant : ce bouillon de légumes et de poulet ou de poisson est un plat copieux typiquement local. Du côté des sucreries, la spécialité ce sont les Cuberdons. Ce sont des bonbons très sucrés (beaucoup trop me concernant!) au cœur coulant. La recette originale est à la framboise mais d’autres goûts existent.

Vendeur de cuberdons à Gand.

Vendeur de cuberdons à Gand.

Accessibilité à Gand :

  • Comment se rendre à Gand ?
    • En avion ou en Thalys jusqu’à Bruxelles. Partant de Nantes j’ai fait l’aller-retour avec la Brussels Airlines en vol direct jusqu’à Bruxelles. Un grand merci d’ailleurs à l’équipe en charge de l’assistance PMR à l’aéroport de Nantes qui a été très réactive suite à l’annulation de mon vol et qui m’a très rapidement et efficacement prise en charge pour m’accompagner sur un vol partant plus tôt. Pour ceux qui partent de Paris, le plus simple est de se rendre en Thalys jusqu’à Bruxelles.Pour les informations concernant l’assistance c’est ICI.
    • Puis en train de Bruxelles à Gand avec la SNCB (équivalent Belge de la SNCF). Un service assistance pour les personnes à mobilité réduite existe. Vous trouverez toutes les informations ICI.
Assistance PMR à la gare de Bruxelles.

Assistance PMR à la gare de Bruxelles.

  • Comment se déplacer à Gand ?
    • A pied ou en fauteuil roulant : La majorité des trottoirs ont des bateaux pour y monter et en descendre. Quasiment toutes les rues du centre sont pavées. La plupart du temps il est quand même possible d’avancer sans trop de difficultés (mais en faisant attention et en subissant les secousses quand même !) car ce ne sont pas des gros pavés. Il y a très peu de voitures circulant en ville et la ville est majoritairement plate donc cela facilite les trajets en fauteuil roulant.
    • En transports en commun : Les bus et trams du réseau semblent accessibles. J’ai fais un trajet en bus et cela s’est bien passé.
    • En taxi adapté : les taxis Hendriks sont spécialisés dans le transport de personnes à mobilité réduite. J’ai fait deux trajets avec eux et tout s’est très bien passé. Il faut penser à réserver à l’avance. Voici le numéro de téléphone et l’adresse email : 0032 2 752.98.00 et info.melsbroek@hendriks.be .
    • Les toilettes : Bonne nouvelle : on trouve facilement des toilettes publiques pour personne à mobilité réduite dans les rues de Gand. Il y en a, par exemple, juste à côté du restaurant « Belfort stadscafe » (voir juste en dessous) et au parking fietsenparking, en dessous du pont Sint-Michielsbrug.
Au pied du pont Sint-Michielsbrug à Gand.

Au pied du pont Sint-Michielsbrug à Gand.

  • Où manger ? Les commerces à Gand ont très souvent des marches à l’entrée. Malheureusement les restaurants ne font pas exception et je n’ai donc pas trouvé de friterie accessible mais, si vous ne trouvez pas d’émissaire bienveillant, voici quelques restaurants accessibles où vous pourrez bien manger :
    • Holy Food Market : Beverhoutplein 15. Food market regroupant des restaurants aux univers très différents (japonais, indien, italien, russe…) dans une ancienne chapelle baroque. Le lieu est sublime et en plus il est accessible en fauteuil roulant. Il y a un ascenseur tout de suite à gauche après l’entrée pour monter à l’étage. La rampe, installée à l’extérieur, pour rentrer dans le bâtiment est un peu trop raide pour la gérer seul en fauteuil roulant manuel.
Holy Food Market, Gand.

Holy Food Market, Gand.

    • Restaurant « Belfort stadscafe » : rue Emile Braunplein 40. Le restaurant est accessible et les toilettes sont adaptés mais le transfert latéral peut être compliqué pour les personnes ayant un fauteuil assez large car le lavabo obstrue le passage. Côté nourriture j’ai mangé un waterzoi au poulet, une spécialité gantoise. Le plat était bon mais les frites étaient surgelées.
    • Ve o Versbar : Situé rue Heilige geestraat, ce restaurant est accessible et propose des plats bio et frais dans un décor reposant très boisé.
    • Dans le centre-ville vous verrez de temps en temps les petites camionnettes des vendeurs de glace, de snacks salés ou sucrés : parfait pour manger au soleil si le temps s’y prête !
Entrée du BE O Versbar.

Entrée du BE O Versbar.

  • Où dormir ? J’ai dormi à l’hôtel NH Gent Belfort situé en plein centre-ville. La chambre PMR est très spacieuse et la salle de bain parfaitement adaptée. Deux petits bémols : la chambre PMR est communicante donc prévoyez des bouchons d’oreilles en cas de voisins un peu bruyants et une table entrave l’accès aux rideaux qu’il est difficile d’ouvrir et de fermer en étant en fauteuil roulant. La salle de petit-déjeuner est également accessible (et le petit-déjeuner est super bon !). L’entrée dans l’hôtel se fait par une porte tambour. Avec mon fauteuil c’est passé mais pour les fauteuils plus larges il faudra peut-être entrer par les portes latérales. Elles s’ouvrent de l’intérieur donc il faudra joindre l’accueil ou demander de l’aide à un passant.
Salle de bain PMR au NH Gent Belfort.

Salle de bain PMR au NH Gent Belfort.

Ayant été invitée par Visit Flanders et Pop in the City cet article est sponsorisé mais je conserve toute ma liberté éditoriale.

Vous avez aimé cet article ? N'hésitez pas à aller voir ma page Tipeee si vous voulez me donner un petit coup de pouce et contribuer à la création de futurs articles !

Et bien sûr, vous pouvez toujours partager cet article pour en faire profiter vos amis !

TAGS
PLUS D'ARTICLES SUR LE SUJET
2 Comments
  1. Répondre

    Daphnée - 1parenthèse2vies

    12 juillet 2018

    Gand a décidément été pleine de surprises avec de jolies rues qui me rappelaient parfois celles d’Alsace. J’avoue avoir eu du mal aussi avec leur bonbon, et pourtant j’aime le sucre ! J’espère vite retourner dans le coin pour me rattraper côté bières… et côté gaufres ! 😉

Laisser un commentaire.

Abonnez-vous !

Pour ne rater aucune de mes aventures, abonnez-vous et recevez une notification pour chaque nouvel article.